Stupeur et tremblements

         Depuis le début du mois de juillet, je travaille dans un centre de vacances. Le directeur du centre est un peu fâché aec la langue française. Voyez plutôt les quelques perles que j’ai relevé, la semaine dernière (Je tiens à préciser que tout ce qui est écrit ci-dessous a VERITABLEMENT été prononcé, je n’ai RIEN inventé…):

- « Qu’est-ce que vous faisez? » (Bon, celle-là, elle est plutôt classique)

- « Comme ça, tou(t) est fait« (Lisez à voix haute sans faire la liaison, c’est très désagréable!)

- « Il faut acepter (lire « assépté ») de faire des erreurs, moi aussi j’en fait » (Là, vous vous dîtes que je suis de mauvaise foi et qu’il arrive à tout le monde de mal prononcer, mais bon… voilà quoi !)

-  » Les gamins ont toujours un petit picule sur eux« …

- « Tout à l’heure, Guillaume m’a fait une remontance« …

- (Au téléphone) « … ouais, mais moi, j’ai de tout dans mon centre, j’ai des Syriens, des Arabes, voilà quoi, la colonie est cosmopolitaine« …

- « Pour demain, il faut que je suis trois » (traduction: « Demain, vous devrez être trois à travailler »)

Est-ce que vous êtes bien assis devant votre écran? Non? Je vous laisse le temps de vous assseoir parce que voici le vainqueur de la semaine. Tenez-vous bien…

- (En parlant du petit déjeuner) « Les enfants vont au self, ils se servent, comme ça l’enfant devient homogène…« 

 

 



La Bohème |
Sonia Gerber |
MARIE-CLAUDE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | theatre art-scene
| theresec
| Le (Petit) Monde de Laura